Catégories
Informations Nouveautés

BMW Vision Neue Klasse

Le futur va si vite que les marques présentent désormais des concepts préfigurant des modèles très proches de nous. Comme ce concept BMW appartenant au présent, préfigurant le futur et s’inspirant du passé…

L’avenir se conjugue au passé. En proie à d’importantes difficultés financières, BMW était sur le point d’être rachetée par Mercedes dans les années 60. Le gouvernement allemand a mis son véto sur cette prise de possession, estimant que la concurrence nationale permettrait aux deux marques de grandir ensemble, et pas l’un avec l’argent de l’autre. Les Quandt, une famille d’industriels Allemands, prend le contrôle de BMW. Elle instaure l’idée d’une nouvelle famille de voitures, les Neue Klasse. De cette idée en l’air sort parmi les plus belles BMW de l’histoire, et parmi les plus iconiques. Nous avons eu droit aux 1500, 1600, 1800, et 2000. La plateforme, novatrice, permettait plusieurs types de carrosseries, du coupé à la berline et au break. Naît par la suite l’union d’une innovation technique et de ce châssis un peu vieillissant en 1972 de la 2002 Turbo. La Neue Klasse – qui signifie nouvelle classe en Allemand, c’est très transparent – a inspiré les designers pour les remplaçantes, à l’instar des 2800 ou 3.0, qui en reprennent les codes stylistiques. Petit bond dans le temps, les dernières Série 7 et Série 5 adoptent une silhouette bien plus carrées que les générations précédentes, comme les versions originales. Le retour dans le passé commence avec ces modèles, et continuera très bientôt, en témoigne ce concept car. 

Il s’appelle Neue Klasse Concept, on ne peut pas faire plus simple, et laisse entrevoir un avenir tourné vers la polyvalence. Il prend la forme d’une berline aux angles marquées et à la silhouette plutôt carrée. Les lignes ont été réduites à leur minimum, au contraire des vitres. Aujourd’hui, nous nous plaignons souvent des voitures nous rendant presque claustrophobes par la faible surface vitrée et les ceintures de carrosserie toujours plus hautes. Quant à la rétro vision, elle est bien souvent faible, voire inexistante. Ici, les vitres prennent leurs aises, se retrouvant à la même hauteur que le capot. Le pare-brise continue sa course jusque très haut vers le toit, et la lunette arrière est très large et haute. Enfin de la visibilité ! La visibilité concerne aussi les optiques. L’idée n’est pas nouvelle, elle a déjà été intégrée dans les précédents concepts de la marque, la marque ayant décidé d’intégrer les leds directement dans la calandre, comme les Neue Klasse à leur époque. Si à l’avant, l’identité commence à se forger, à l’arrière BMW se cherche encore et tente des dessins dans les phares depuis ses différents concepts. 

BMW Vision Neue Klasse habitacle

La clarté permise par la large surface vitrée prend tout son sens une fois à l’intérieur. On a l’impression d’être à l’extérieur, mais protégé des intempéries. L’habitacle offre quatre assises dans un écrin de matériaux recyclés. Pas de chrome, pas de cuir, pas de fioritures, rien que l’essentiel, et c’est déjà beaucoup. Les sièges arrière paraissent plutôt avenants et inclinés de manière à enchaîner les kilomètres sans problème majeur, quand l’avant accueille tout ce qu’il faut pour une voiture du XXIème siècle, à savoir une grande tablette tactile. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer, la tablette n’est pas rectangulaire, avec des angles droits, mais obliques. Un quadrilatère, comme le dirait un professeur de mathématiques. Plus bas, le tunnel central accueille des rangements et un accoudoir. Plus haut, le rétroviseur central est fixé à même le pare-brise. Au changement, il faudra veiller à ne pas oublier cet élément important. Compteurs de vitesse, régime moteur, autonomie et autres informations indispensables à la conduite seront directement projetées sur le pare-brise, dans sa partie basse. Cet équipement prend le nom de BMW Panoramic Vision, et prend toute la largeur de la voiture. 

Car un concept est censé préfigurer l’avenir, et pas que dans le style. Le Panoramic Vision pourrait venir en série, compléter l’écran central devenu tellement commun… Mais il y a aussi la philosophie qui va bientôt trouver le chemin de la production. Si le BMW I Vision Dee laissait imaginer un monde de partage et de changements (notamment de couleurs) le Vision Circular au design plus original aspirait à devenir une réalité philosophique, lui qui n’était fabriqué qu’à partir de matériaux recyclés et recyclables. Ici, l’idée est de rendre la voiture toujours plus efficiente et polyvalente. Ainsi, son aérodynamique soignée permet une efficience améliorée de 25% par rapport aux modèles électriques BMW actuels. Son système électrique EDrive en est aujourd’hui à sa 6ème génération, et promet 30% d’autonomie supplémentaire, et une charge 30% plus rapide ! Des promesses… qui devraient arriver sur nos routes dès 2025, avec l’arrivée des premières électriques de la nouvelle Neue Klasse. Si l’histoire est un éternel recommencement, à quand le retour du thermique ?

Il n’y a pas que de la nostalgie dans ce concept. Il y a de l’avant-gardisme, des idées pour l’avenir. Alors, si les modèles de série ne vont évidemment pas sortir sous cette forme-ci, ils vont s’en inspirer, et ce n’est pas une mauvaise chose ! 

BMW Vision Neue Klasse face avant

Par Iwen

Passionné d'automobile de toutes époques, je suis étudiant à l'ITM Graduate School au Mans, avec pour objectif de travailler dans le domaine de l'automobile.

Laisser un commentaire